Génétique et génomique des populations


La génomique est devenue une discipline incontournable de la biologie. Elle consiste à caractériser d’un point de vue génétique le génome d’un organisme vivant. La connaissance de ces génomes et leur comparaison nous permettent aujourd’hui de reconstituer la merveilleuse aventure de l’histoire du vivant, de son évolution, des modifications et des échanges qui sont intervenus à l’échelle des espèces ou des individus. Ainsi, l’évolution des organismes résulte de l’écriture de nombreuses petites histoires, de leurs transmissions accompagnées de mutations et de métissages dans l’espace et le temps. Nous aborderons aussi les mécanismes moléculaires sous-jacents à cette évolution des génomes en fonction de l’environnement avec les principes d’adaptation. Sur la base d’un alphabet à 4 lettres, d’environnements plus ou moins favorables, d’outils simples comme des photocopieuses, des ciseaux et de la colle… nous pouvons comprendre l’histoire du vivant et des peuples…Nous aborderons la notion de populations fondatrices et des différentes branches qui en découlent au cours de processus de sélection et de métissage, comme cela a été le cas pour Homosapiens et les génomes Dénisoviens et Néandertaliens.